Témoignage IDCC #2

Atelier de Thérèse Dubois

Une ancienne stagiaire ID COUPE ET COUTURE vous raconte…

C’est au centre-ville, dans le quartier d’Arnaud-Bernard plus précisément, que se trouve l’atelier de couture PIQUÉ COUD de Thérèse DUBOIS. Elle nous accueille aujourd’hui pour vous parler de son parcours.
 
Thérèse est donc installée dans la rue du Collège de Foix depuis début 2017, date à laquelle elle a acheté le fond de commerce de l’atelier qu’elle gère dorénavant. Elle y propose des prestations de retouche, confection, ameublement, et autres travaux susceptibles d’être demandés par les clients. La demande est bien présente dans ce quartier dynamique.
 

plan de l'atelier couture Piqué Coud

Piqué Coud, l’amour du métier

Pourtant, sa route ne fut pas tracée d’avance : Thérèse voulait devenir coiffeuse, mais les choses de la vie l’on amené à travailler en entreprise dans le sur-mesure dès ses 16 ans. C’est là que la couture est devenue une passion.

Cette première expérience de trois ans sera déterminante pour Thérèse qui décidera ensuite de s’installer à son compte. Mais sans qualification au préalable, elle admet manquer de technique. C’est alors qu’elle entreprend une remise à niveau au GRETA avant de se diriger vers ID COUPE ET COUTURE.

En effet, obtenir le CAP Métiers de la Mode « Vêtement Flou » lui permettra d’acquérir les techniques professionnelles afin de s’affirmer et d’évoluer dans son métier. Bien que revenir en apprentissage après avoir débuté sa carrière professionnelle ne soit pas forcément aisé pour tout un chacun, Thérèse a su mettre de côté ses habitudes et connaissances déjà acquises afin de repartir sur une base neutre et pouvoir progresser.

Diplôme en poche, elle passera l’année suivante le CAP « Vêtement Tailleur » avec brio, puis elle s’installera directement à Arnaud Bernard.

Montage veste tailleur

Après une première année difficile, Thérèse a maintenant trouvé son roulement. Car lors de sa première d’année d’activité, il lui aura fallut apprendre la retouche « sur le tas ». Thérèse a passé cette étape haut la main, et force de travail, elle s’est vite fait connaitre et a créé une clientèle fidèle. Aujourd’hui, elle collabore même avec des grands magasins textiles de Toulouse.
 
Son petit plaisir ? Faire des robes de mariée ! Voir le résultat final et se dire que la tenue a été confectionnée à la main est une satisfaction inqualifiable.
 
J’aime ce métier ! J’apprécie le contact instauré avec l’un et l’autre, c’est un réel partage. Tant que je peux, je serai là, à Piqué Coud.

Thérèse aime également faire vivre l’amour de son métier en transmettant ses connaissances aux futures générations.

Comme beaucoup le dise, la couture nécessite patience et ténacité. Le parcours de formation au CAP a beau être riche et complet, il y a toujours d’autres petites choses à apprendre pour se perfectionner. Alors tout comme Thérèse, nous nous ferons un plaisir de l’accueillir une nouvelle fois à ID COUPE ET COUTURE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.